Cerf volant dans le ciel de Berck

Cerf volant dans le ciel de Berck

I n’faut point tuer tout ch’qui est cros.

Pendant une période d’abondance, on serait tenté de profiter de tout jusqu’à ce que ce soit épuisé, mais il faut être prévoyant, ne pas gaspiller et garder une réserve, parce que l’avenir est incertain. Le verbe tuer évoque les bêtes de la basse-cour : lapin, canard, cochon, etc que l’on sacrifie à tour de rôle.

Lucien Tétu